L'ARC DE TRIOMPHE

 

 

 

 

26 FEVRIER 1806

Construction de l'Arc de Triomphe

L'architecte français Jean-François-Thérèse CHALGRIN amorce les travaux de l'Arc de Triomphe de l'Etoile commandé par Napoléon 1er en honneur de la Grande Armée. S'inspirant de modèles antiques, l'Arc de Triomphe parisien surprend par sa taille monumentale : 50 mètres de hauteur et 45 mètres de large. Les travaux seront interrompus à la chute de l'Empire et reprendront en 1825. En 1836, l'Arc de Triomphe sera définitivement achevé et inauguré par LOUIS-PHILIPPE.

 

 

LE MONUMENT

 

Il mesure 50 mètres de haut et plus de 45 mètres de large. L'arc des deux grandes façades atteint 20,50 mètres de hauteur pour une largeur de 14,50 mètres.

 

Les façades transversales sont percées d'un arc haut de 19 mètres sur une largeur de 8,50 mètres.

 

La frise qui décore les quatre faces représente les grands personnages de la Révolution et de l'Empire, ou encore le retour des armées d'Italie ou d'Egypte.

 

L'ornement est formé par les quatre groupes colossaux élevés sur chaque pied-droit de deux façades : côté avenue des Champs-Elysées, à droite, le Départ des Volontaires, encoe appelé la Marseillaise, de François RUDE et, à gauche, le Triomphe de l'empereur, sculpté par Jean-Pierre CORTOT.

Côté avenue de la Grande Armée, les deux hauts reliefs sculptés représentent la Résistance (à droite) et la Paix (à gauche).

 

Sur les surfaces intérieures des arcs sont gravés les noms des généraux et des batailles célèbres de la Révolution et de l'Empire.

 

Sur le sol, près du tombeau du soldat inconnu, plusieurs plaques de bronze commémorent des événements importants de l'histoire contemporaine : la proclamation de la République, le 4 septembre 1870, le retour de l'Alsace-Lorraine, le 11 novembre 1918, l'Appel du 18 juin 1940. Elles évoquent également le souvenir des combattants et des résistants de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que celui des « Morts pour la France » en Algérie, Tunisie et Maroc.


 

L'HISTOIRE

 

26 FEVRIER 1806

Construction de l'Arc de Triomphe

L'architecte français Jean-François-Thérèse CHALGRIN amorce les travaux de l'Arc de Triomphe de l'Etoile commandé par Napoléon 1er en honneur de la Grande Armée. S'inspirant de modèles antiques, l'Arc de Triomphe parisien surprend par sa taille monumentale : 50 mètres de hauteur et 45 mètres de large. Les travaux seront interrompus à la chute de l'Empire et reprendront en 1825. En 1836, l'Arc de Triomphe sera définitivement achevé et inauguré par LOUIS-PHILIPPE.

 

 

29 JUILLET 1836

Inauguration de l'Arc de Triomphe

L'Arc de Triomphe de l'Etoile que l'on connaît aussi sous le simple nom d'Arc de Triomphe, a été construit entre 1808 et 1835 sur commande de Napoléon. L'architecte principal était Jean-François-Thérèse CHALGRIN.

Ce monument est établi dans le 8eme arrondissement de PARIS, place de l'Etoile, en haut des célèbres Champs-Elysées.

Le 29 juillet 1836, l'Arc de Triomphe est inauguré à l'occasion du sixième anniversaire des TROIS GLORIEUSES.

Depuis 1896, c'est un monument qui est classé « monument historique ».

 

 

11 NOVEMBRE 1920 Inhumation du Soldat Inconnu

Le corps du soldat français mort pendant la première guerre mondiale est déposé dans une chapelle ardente au premier étage de l'Arc de Triomphe à PARIS. En hommage à tous les « poilus » tombés pour la France, il sera plus tard inhumé sous la voûte de l'Arc de Triomphe. Le corps du Soldat Inconnu a été choisi par un jeune soldat de la garde d'honneur, Auguste THIEN, parmi les huit cercueils de combattants non-identifiés.

 

 

LE MUSEE ET LA TERRASSE

A l'intérieur de l'Arc de Triomphe, les visiteurs découvrent un musée qui présente de nombreux documents : la construction et- le décor de l'Arc de Triomphe, les divers événements qui ont marqué l'histoire comme le retour des cendres de Napoléon 1er le 15 décembre 1840, la veillée funèbre de Victor Hugo le 29 mai 1885, le défilé de la victoire le 14 juillet 1919, l'arrivée du Soldat Inconnu le 28 janvier 1921, l'hommage du Général Charles de GAULLE sur la tombe du Soldat Inconnu dans PARIS libéré le 26 août 1944.

 

Depuis la terrasse, un splendide panorama s'offre à la vue des visiteurs : les Champs-Elysées, le Louvre, la Tour Eiffel, le Dôme des Invalides et, vers l'ouest, l'Arche de la Défense.