27 Mai Journée nationale de la résistance

 

 

UNE JOURNÉE REVENDIQUÉE DÈS 1945 PAR LES ASSOCIATIONS ISSUES DE LA RÉSISTANCE

 

 

Plaque apposée au 48 rue du Four

 

 

Se souvenir, pourquoi ?

« Événement majeur de notre histoire, la Résistance n'est pas seulement l'affaire de ceux qui la vécurent, y participèrent, l'organisèrent. Bien au-delà du souvenir, elle continue de génération en génération, à dispenser à tous son lucide enseignement.

Cet événement majeur réclame un moment fort au cours duquel chacun puisse, non seulement l'honorer et le célébrer, mais avant tout le comprendre !

Incessante pédagogie de l'espoir, la Résistance reste à l'œuvre dans la mémoire collective des Français. Elle est une des forces profondes qui structurent notre durée, proclament notre passion de la liberté et donnent un sens véritable à notre héritage. »

Jean MARCENAC, poète Résistant

 

 

« Au volontariat que fût le nôtre, il y a plus de soixante-dix ans, doit succéder un nouveau volontariat au service des valeurs de la Résistance. Une société est en péril lorsque le tissu social se déchire, quand la fracture s'élargit entre ‘’le peu’’ qui ont trop et le ‘’reste ‘’ qui a peu, quand la désespérance frappe une large fraction de la population.

Sans justice, sans égalité, sans solidarité, la démocratie devient un mot vide de sens.

La remise en cause de ce qu'on appelle les acquis de la Résistance, notamment sur le plan social, constitue un recul historique qui tend à priver de son sens véritable le combat du peuple français pour sa libération. »

Robert CHAMBEIRON, Résistant, secrétaire général adjoint du Conseil national de la Résistance


2848603
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Total
2770
3096
8867
2816798
43683
104805
2848603
Votre IP: 54.90.185.120
14/11/2018 17:51