Lecture du message de l'UFAC en gare de Limoges

Lecture du message au dépôt de Montplaisir

En préambule des commémorations, Jean-Jacques Magadoux, secrétaire du comité ANCAC, a précisé qu’il était inconcevable de considérer le 08 mai comme armistice. Il s’agit de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie. Le seul armistice qui fut signé dans ce conflit est celui du 22 juin 1940 entre Pétain et Hitler afin de livrer la France à l’Allemagne.

 

Après la lecture du message de l’UFAC, il laisse la parole à Hervé SIX, secrétaire du Syndicat CGT des Cheminots de Limoges (extraits)

 

Le 8 mai 1945, c’est la victoire de la liberté, des droits de l’Homme et de la démocratie sur la dictature et la barbarie.

Des dizaines de millions d’humains sont morts sur les champs de bataille, dans les camps de déportation et d’extermination, des milliers ont été fusillés.

Nombre de collègues sont tombés sur les champs de bataille en juin 1940 ou plus tard, dans les camps de concentration.

Leur nom est gravé sur des plaques dans toutes les gares et dépôts de France et aussi dans notre cœur.

Le 27 mai 1943 se mettait en place le Conseil National de la Résistance sous la direction de Jean MOULIN.

C'est ce CNR qui aura la charge de poursuivre et coordonner la lutte armée contre l'occupant et de préparer les réformes sociales, économiques et démocratiques nécessaires, dès que la libération du pays serait effective.

Dans ce Conseil National de la Résistance, participaient tous les mouvements de résistance, tous les partis politiques, la CGT et la CFTC, un seul absent : le patronat.

Comme à plusieurs reprises dans le passé, les classes possédantes avaient collaboré, illustrant le propos d'avant-guerre : « plutôt Hitler que le Front Populaire ».

Dans cette lutte pour la liberté, contre le racisme et l’antisémitisme, pour le progrès social et économique, c’est donc la classe ouvrière qui a joué un rôle déterminant et qui, en même temps, a payé le prix fort.

L’histoire de notre pays et en particulier la Résistance a montré que c’est souvent dans les périodes les plus difficiles que nous avons su relever la tête.

En mémoire aux résistants, aux déportés et aux fusillés.

 


2167872
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Total
139
3549
22476
2119197
100551
122189
2167872
Votre IP: 54.36.148.37
27/05/2018 00:53