Chers Amis, chers Camarades,

 Avant de commencer ce Congrès, je voudrais que nous ayons une pensée pour tous nos camarades disparus depuis notre 39e Congrès, en particulier deux an­ciens dirigeants Marcel GINESY et Francis MERENDA. Observons une minute de silence. Après le souhait de bienvenue de Louis DUTTO Président de la Section de TOULON que je remercierai lors de notre séance de clôture, je déclare l'ouverture de ce 40e Congrès National.

Merci pour votre présence encore impor­tante malgré toutes les difficultés que cha­cun a pu rencontrer. Ceci témoigne de l'at­tachement que vous portez à l'Association.

Nous allons pendant ces deux jours tra­cer l'orientation de l'ANCAC, que ce soit au niveau de nos actions pour la défense de nos droits à réparation que de son organisation et son avenir dans le monde combattant.

Je précise, malgré tout, que nous avons déjà bien avancé sur ces questions lors de nos Conseils Nationaux et Bureaux Nationaux, mais nous sommes en Congrès National et chacun pourra intervenir dans le débat.

Simplement, je vous demanderai que les interventions soient assez courtes car nous sommes tenus par les horaires.

Vous l'avez remarqué, il manque à la tribune le Secrétaire National René PALOS, absent pour plusieurs raisons mais princi­palement pour raison de santé. René est très fatigué, il appréhendait ce déplace­ment. Nous lui souhaitons un bon rétablis­sement. Mais soyez rassurés, il a rempli sa tâche comme toujours et son rapport d'activité sera lu par Jean-Pierre COLAS. Je lui donne la parole.

                                                                                                                                                     Robert Moullière



2849151
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Total
3318
3096
9415
2816798
44231
104805
2849151
Votre IP: 54.159.44.54
14/11/2018 21:36