La Seyne

 

Traditionnellement, la section ANCAC de la Seyne organise le 07 mars avec la participation du syndicat CGT et la municipalité de la Seyne l’hommage à Pierre SEMARD. Cette année, de nombreux résidents et amis(es) de la cité étaient présents à la cérémonie. On notait la présence de M.M. Marc VILLEMOT, maire de la Seyne/mer, Christian PICHARD, délégué aux anciens combattants, Mmes et MM les adjoints et conseillers municipaux, Mme Nathalie MARIN, responsable syndicale SNCF, Claude MAINFROI, délégué syndical SNCF et la police municipale, assurant le service d’ordre pendant la cérémonie.

Placée sous la houlette du maître de cérémonie Guy JURAVER, l’hommage se déroulait parfaitement. Après la présentation des personnalités, il fut donné la parole à Mme Nathalie MARIN qui, dans son discours retraça la vie de ce grand résistant cheminot, cette figure symbolique qui n’hésita pas à donner sa vie pour la France.

Louis, Dutto, président de la section de la Seyne, rappela qu’en 1983, à l’initiative de l’ANCAC, du syndicat CGT, de la SNCF, de la municipalité Seynoise, qu’il fut érigé la stèle, seule de la région PACA, à la mémoire de notre fondateur de l’ANCAC en 1931 et grand syndicaliste et administrateur de la SNCF.

Puis, il fut déposé une gerbe au nom de la municipalité et de l’ANCAC par M. le Maire, Marc VILLEMOT accompagné de Louis DEFENDINI, vice-président de la section. Mme Nathalie MARIN et Claude MAINFROI, déposèrent, à leur tour, la gerbe au nom du syndicat CGT. Sur demande du maître de cérémonie, une minute de silence fut respectée suivie du Chant des Partisans et de la Marseillaise.

Après le traditionnel salut aux portes drapeaux par les personnalités, il était servi le verre de l’amitié. Un grand merci pour leur participation, à André VAUZELLE, Combattants Volontaires, à Marc de la FNACA et à Jacques VANACLOY de l’ANCAC qui, pour la première fois, assurait fièrement cette honorable fonction.

 

                                                                                                                Louis Dutto.