76ème Anniversaire de la libération

de TOULOUSE MATABIAU

 

Le soixante seizième Anniversaire de la Libération de la gare de Toulouse Matabiau par les Cheminots et le groupe Matabiau et leur participation à la Libération de Toulouse

a été marqué par des contraintes sanitaires strictes par suite de l'apparition de la pandémie du coronavirus qui malheureusement perdure;

c'est ainsi que les consignes sanitaires ont été respectées par l'ensemble des participants.

 

C'est devant la stèle érigée au pont Raynal que sont rendus les premiers honneurs en hommage et au souvenir du sacrifice des premiers Résistants qui sont tombés ici même faubourg Bonnefoy en ce début d'après-midi du 19 août 1944.

 

En cortège,  l'ensemble des présents, porte-drapeaux en tête, suivi par les personnalités   M. SCHOUVER Renaud Directeur du service départemental de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de la Haute-Garonne, M. Jean-Jacques MIRASSOU Vice-Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne représentant le Président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, M. le Maire de Toulouse représenté par M. De SCORAILLE Jean-Baptiste adjoint au Maire accompagné de Mme MARTY Maire du quartier, Mme PIED Myriam représentant la SNCF Directrice des gares Toulouse-Occitanie-Pyrénées, les membres Syndicaux, des Cheminots, des Anciens Combattants et des Toulousains se sont rendus devant la plaque commémorative en façade de la gare Matabiau qui arborait une immense oriflamme en honneur de la Résistance.

 

Face à l'esplanade Georges Malgouyres la cérémonie s'est poursuivie avec dépôt de gerbes à l'intérieur hall2 face au mémorial et devant la stèle extérieure, suivi de l'hommage aux morts et de la Marseillaise.

 

Dans son traditionnel discours le représentant du comité d'organisation du 19 août rappelle le lourd tribu que les cheminots ont payé pendant l'occupation et la collaboration.

8938 cheminots ont laissé leur vie dont 800 fusillés - 15977 cheminots blessés pour faits de résistance - 1157 morts en déportation sur 2480 déportés - 2361 tués en service ou hors service - réquisition de 15000 pour travailler en Allemagne dans le cadre du STO.

L' émouvant chant des partisans retentit sur l'esplanade suivi des remerciements aux porte-drapeaux par les personnalités et fin de la cérémonie.

 

                                                                                      Le Président ANCAC Toulouse

                                                                                                                            Lières André