PACTE FERROVIAIRE

 

Le gouvernement n'arrive pas à convaincre de l'efficacité de sa politique, même situation à la SNCF où la direction de l'entreprise peine à persuader les cheminots et leur encadrement de la pertinence de la réforme ferroviaire et de son plan stratégique pour le « développement » du service public du rail.

Parallèlement les élus et la population sont confrontés aux premières répercussions de la mise en œuvre du pacte ferroviaire avec des annonces de fermetures de lignes, de guichets, de dessertes de gare, de sites, ce projet révèle les véritables objectifs de la réforme dont les conséquences seraient à terme catastrophiques pour les usagers et les cheminots. C'est pourquoi nous devons continuer à protester sur les conséquences de cette réforme.

Les premiers effets de cette loi ne se sont pas fait attendre :

-Dessertes TGV, suppression des arrêts dans les villes moyennes.

-SNCF mobilités se transforme en simple tractionnaire et liquide ses gares en vue de préparer la nouvelle filiale « GARE »

-Le fret continue sa lente agonie.

-SNCF réseau se prépare à liquider les petites gares. Les annonces en LIMOUSIN, en CORREZE et dans les VOSGES en marquent les prémices.

Les budgets confirment que les investissements se concentreront sur les flux massifs des
métropoles pour maintenir l'existant........... à suivre.

 

Le secrétaire national


3182503
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Total
1290
2340
3630
3164675
48079
48231
3182503
Votre IP: 207.174.130.114
26/03/2019 20:11