Trains de nuit sauvegardés

La mobilisation citoyenne pour le maintien et le développement des trains de nuit a fini par payer.

En 2016, le gouvernement avait décidé l’arrêt de six des huit lignes existantes.

Quelque 61000 signatures de protestation ont été recueillies. Le ministre des transports a confirmé que les deux lignes restantes, Paris-Briançon et Paris-Rodez-La Tour de Carol seraient maintenues.

Pour le collectif « Oui au train de nuit », qui regroupe diverses associations avec le soutien de plusieurs syndicats, c’est une formidable victoire.

Les deux dernières lignes bénéficieront d’une enveloppe de l’état de 30 millions d’euros pour la rénovation des voitures qui seront désormais équipées de Wifi

                                                                                   Le secrétariat National


3307331
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Total
760
1595
11922
3284140
48870
66913
3307331
Votre IP: 3.80.223.123
27/05/2019 09:52