Décès d’André FILLERE

 

 

Chers Camarades

 

Je suis chargé par le bureau national de l’ANCAC de vous faire part de nos sentiments de profonde amitié à l’occasion de décès d’André FILLERE.

 

Nous ressentons vivement la perte d’un militant de grande qualité.

Notre association avait appris à l’apprécier par ses interventions dans la défense

des droits des anciens combattants.

En vous présentant toutes nos condoléances ainsi qu’à ses proches.

Nous vous prions de croire à nos sentiments de sincère affliction.

 

 

 

                                                                                          Pour le secrétariat national

                                                                                                            Robert BAPTIER