Informations sur le budget 2021

Le budget réservé aux anciens combattants et victimes de guerre est connu, en baisse de0,7 millions d’euros (2 millions d’euros en 2020 au lieu de 2,7 millions d’euros en 2021). Les crédits d’action sociale de l’ONAC, en baisse, 25 millions d’euros au lieu de 26 millions d’euros. Les grandes associations conviées le 28 septembre à exposer leur analyse sur le projet des crédits alloués ont précisés que notre âge (80 ans et plus) ne supportait plus les tergiversations et les reports de solutions toujours remises à plus tard. Au cours de cette réunion, il a été rappelé les principaux points à résoudre : la valeur du point PMIVG (14,68 €) qui accuse un retard de 6,40 %, il devrait être à 21,48 €, « si le rapport constant » de référence de la fonction publique était appliqué. La nécessité de réunir très rapidement la commission tripartite, (gouvernement, parlementaires, et associations d’anciens combattants), la demi-part aux conjoints survivants était déjà prévue dans le budget précèdent au 1er janvier 2021. La campagne double pour tous les anciens d’AFN qui en sont privés par rapport à leurs prédécesseurs des conflits précédents, a fait l’objet d’une intervention. Le sujet devrait être étudié par une commission.

Robert BAPTIER

Président National