Daniel CORDIER

 

Daniel CORDIER, l’avant dernier Compagnon de la Libération et ancien secrétaire de Jean MOULIN est décédé à l’Age de 100 ans. Ayant rallié la France libre fin juin 1940 à Londres. Il avait été nommé en 1941 au service action du Bureau Central de Renseignement et d’Action (BCRA), les services secrets des Forces Françaises Libres (FFL). Parachuté en France en 1942, il est embauché par Jean MOULIN à LYON et reste à son service jusqu’à ce que celui-ci soit arrêté en juin 1943. Un hommage national lui a été rendu par le président de la république.

                                                                Robert BAPTIER

                                                                Président National