Revalorisation des pensions 2020

 

 

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2020 crée des différences entre les retraités

L'article 81 de la loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 traite de la revalorisation des retraites en janvier.

Cette fois le gouvernement invente la revalorisation différenciée. Autrement dit il fait une différence entre les retraités.

La loi prend pour référence toutes les retraites per­sonnelles du retraité dues pour le mois de décembre 2019 (ce qui prend en compte la hausse des complé­mentaires Agirc-Arrco du 1er novembre), les retraites de réversion, la majoration de retraite pour enfants et les retraites complémentaires obligatoires comptent. La revalorisation ne prendra en compte que la retraite brute de chaque pensionné.

Les montants bruts des retraites seront connus via l'utilisation du dispositif de ressources mensuelles (DRM).

Les montants bruts des retraites de décembre n'étant alimentés dans le DRM qu'à compter de janvier 2020, la revalorisation différenciée s'effectuera en 2 étapes : 1) Une revalorisation en janvier 2020 sur la

base de l'ensemble de vos retraites nettes avec application de 2 taux différents :

  • Si l'ensemble des montants nets de retraite est infé­rieure ou égale à 1 874 €. le taux de revalorisation de 1 % est appliqué.
  • Si l'ensemble de ces montants est supérieur à 2 000 € le taux de revalorisation de 0,3 % est appli­qué.

2) Une revalorisation en mai 2020 sur la base l'ensemble des montants bruts de retraite,

avec application des 5 taux de revalorisation. Le montant brut des retraites perçues en janvier/février 2020 sera connu et les différents taux de la reva­lorisation différenciée pourront être appliqués avec effet rétroactif au 1er janvier 2020, donc avec un rappel si besoin.

 

Autrement dit, la hausse des pensions aura lieu :

  • En janvier pour les cheminots 80 % des pension­nés se voient appliquer directement les taux de re­valorisation soit 0,3 %,
  • Puis en mai 2020, les retraités dont les pen­sions totales brutes sont comprises entre 2 000 € et 2014 €, auront un rappel s'ils ont droit à un taux intermédiaire (entre 0,8 % et 0,4%) ;