Nouveaux adhérents et Adhérentes

 

L’un de vos voisins ou quelqu’un de votre entourage est sans doute ancien combattant ou veuve d’un ancien combattant, sinon peut-être est-il sensible au devoir de mémoire.

Parlez lui de notre association et de notre journal et prêtez-lui votre exemplaire.

Nous vous rappelons que ce journal peut intéresser un (ou une) ami n’appartenant pas encore à notre association.

Celui-ci pourra adhérer directement à notre siège national ou de la section ANCAC de son domicile.

 

                                                              Le Secrétariat National