77ème anniversaire de la grève insurrectionnelle des cheminots.

 

La journée a débuté par un dépôt de gerbe en gare de Paris-Est.

La cérémonie réunissait au côté du représentant de Jean-Pierre Farandou, les représentants de la direction régionale SNCF, les organisations syndicales, la mairie du 10e arrondissement, la mairie de Paris, le CCGPF, le CASI de Paris Est, le comité parisien de la Libération et le secteur fédéral des cheminots de Paris Est, et les porte-drapeaux de l’ANCAC.

Un message de la fédération CGT des cheminots a été lu par Philippe Delespaux.

Nous avons pris notre repas au restaurant Le Saulnier avec 33 participants.

L'après-midi fut consacrée à la réunion du Conseil national, avec une discussion sur l'examen de nos droits à réparation.

Dans la soirée, une seconde cérémonie a eu lieu sous l'Arc de Triomphe, pour le ravivage de la flamme du soldat inconnu.

Les mesures sanitaires étant encore en vigueur, c'est un groupe réduit à 10 personnes environ, représentants de l’Ancac, de l'orphelinat national des chemins de fer, de la Fédération CGT des cheminots, de la direction de la SNCF suivi par un dépôt de gerbe par les représentants des institutions. La Marseillaise interprétée à capella a clôt cette cérémonie empreinte d’une très grande émotion. 

 

Le secrétariat national