Allocution d’Ouverture du Conseil National du 10 Aout 2022

 

Mesdames, Messieurs, chers camarades,

Nous voici réunis à notre Conseil National en ce 10 août 2022 date historique pour nous à l’ANCAC. Merci à toutes et à tous d’être présents aujourd’hui, je sais que beaucoup de camarades n’ont pu faire le déplacement pour cause de maladie, de problèmes familiaux qu’ils en soient excusés. Ayons une pensée fraternelle pour tous ces camarades et leur souhaitons un prompt rétablissement ainsi qu’à leurs épouses – Aussi pensons à celles et ceux qui nous ont quitté depuis notre Assemblée Générale du 24 mai 2022.

Je vous demande d’observer un moment de recueillement en leur mémoire.

Presque 4 mois après notre Assemblée Générale nous voici réunis comme chaque année pour commémorer la grève Insurrectionnelle du 10 août 1944 à l’initiative des cheminots qui fut déterminant pour la libération de Paris. Elle s’inscrit dans notre histoire de nos luttes pour nos libertés et de notre indépendance. Pour ces 78 ans nous devons honorer nos camarades morts pour notre liberté. L’actuelle situation nationale, internationale, avec la guerre en Ukraine et autres conflits dans le monde, donnent pleine conscience des enjeux de société, définir le contenu de nos activités, telles sont nos tâches essentielles. Après la réélection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République, il vient d’être désavoué par les Français ne lui donnant pas la majorité à l’Assemblée Nationale, nous espérons pour ce deuxième quinquennat que nous allons être entendu et respecté et que la démocratie régneras à l’Assemblée. Nous ne pouvons plus nous serrer la ceinture alors que les grandes fortunes ont doublé leurs bénéfices au mépris des Français moyens. Nos attentes sociales, des salariés, retraités et des Anciens Combattants serons prises en compte pour ce deuxième quinquennat, c’est à nous de porter nos souhaits et de faire respecter les lois.

 

Je vous souhaite de passer une bonne journée à ce Conseil National.

Merci de votre écoute, la parole revient à notre Président pour la lecture du rapport.

 

Jean-Pierre COLAS 

Vice-Président National