Débarquement en Normandie 6 juin 1944

 

Retardée une première fois le 04 juin 1944 en raison du mauvais temps, l’opération Overlord est fixée au 6 juin par le Général Eisenhower, commandant en chef des troupes alliées. L’une des plus grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale à laquelle participent près de 3 millions de soldats.

Quelles que soient les conditions météorologiques, ce 6 juin 1944 sera le jour J du débarquement en Normandie, qui déverse sur le littoral des milliers de tonnes de bombes dès la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Le bilan humain de la bataille de Normandie a été très lourd, y compris du côté des civils.

A l’aube, des bâtiments guerre apparaissent au large des côtes normandes. Une armada de 4266 navires de transport et 722 navires de guerre. Elle s’étend sur un front de 35 kilomètres, et transporte 156115 soldats, américains, canadiens et britanniques pour la plupart. Ils ont pour mission d’enfoncer les fortifications du <<Mur de l’Atlantique>> construit par l’organisation nazie Todt pour empêcher tout débarquement sur 6000 kms, de la Norvège aux Pyrénées.

A 6H30, les premières vagues d’assaut débarquent à Utah puis à Omaha Beach. A partir de 7h30, les Britanniques débarquent sur Sword, Juno, Gold. Malgré la surprise et la lenteur de la réaction du haut commandement Allemand, qui croit à une opération de diversion et qui attend l’ordre d’Hitler pour engager les divisions blindées, les alliés progressent difficilement dans certains secteurs comme à Omaha Beach.

Après une longue bataille, 50 000 soldats allemands sont capturés et 10 000 environ sont tués.

Du 6 au 12 juin, Bayeux, Isigny sur Mer et Carentan sont libérées. L’armée américaine s’empare de Cherbourg le 27 juin port stratégique car il est en eau profonde pour débarquer le matériel et les hommes qui vont faire de ce débarquement un jour historique pour notre pays il faut remercier encore et toujours les Alliés et aussi la Résistance Française pour leur combat de harcèlement quotidien des troupes Allemandes.

N’oublions jamais tous ces soldats qui ont participé à ce débarquement où beaucoup y ont laissé leur vie pour qu’aujourd’hui nous soyons libres.

Annette COLAS