Marseille

 

Inauguration d'un nouveau mémorial de la déportation.

 

 

 

 

Situé au pied du Fort Saint-Jean, le "Mémorial des camps de la mort", inauguré en 1995 à l'occasion du 50ème anniversaire de la libération des camps, est devenu le "Mémorial des déportations".

Il est situé dans un blockhaus de la Seconde Guerre mondiale construit par l'armée allemande dans un complexe de la barricade défensive destinée à empêcher un débarquement allié en Provence.

En 2019, il a été transformé pour mettre désormais en lumière la singularité de Marseille pendant la Seconde Guerre mondiale : principale ville de refuge en zone non occupée, ville de transit, ville détruite, ville portuaire stratégique.

Le Mémorial contextualise la politique génocidaire de déportation et de répression à Marseille et dans sa région à travers des cartes, des films, des témoignages ou des récits de victimes nées juives ou réprimées comme hommes politiques, résistants ou otages. Proposée depuis décembre 2021, l’exposition rappelle en détail les évènements tragiques de 1943, menés par les nazis en collaboration avec le régime de Vichy : rafles, déportations et destructions des vieux quartiers de la rive nord du Vieux-Port.