L’Action pour le financement de la dette

 

L’action de grève des cheminots en 2018, avait posé le problème de la dette. L’état a été forcé de reprendre 25 milliards d’euros de dette en 2020 comme première tranche, et 10 supplémentaires en 2022.

Au 31 décembre 2020, la dette du groupe SNCF s’élevait à 38 milliards d’euros. L’échéance de remboursement total, est de 11 ans.

Les emprunts réalisés par l’entreprise en 2020 d’un montant total de 7 milliards d’euros bénéficiaient d’un taux d’intérêt moyen de 0.6%, soit le plus bas de toute l’histoire de la SNCF. Cet argent permet à la SNCF de se financer et de résister à l’impact de la crise sanitaire.

 

Le Secrétariat National