Compte-Rendu du groupe de travail G12.

 

Le G12 était réuni le 27 septembre 2022 par Madame la secrétaire d’état auprès du ministre des Armées, chargé des anciens combattants et de la mémoire. Mme Patricia Mirallès, dans son introduction a insisté sur les points, qui seront ses axes d’effort :

 

  • Le point PMI, augmentation de 3,5% et surveillance.
  • Une meilleure indentification de ce qui est appelé la « retraite du combattant », sur ce point, un groupe de travail « Flash » pourrait lui proposer une nouvelle appellation comme « reconnaissance » ou « réparation » ?
  • Les veuves et les familles avec un plan : « Familles II ».
  • Les décorations, voir les quotas dédiés aux anciens combattants, entre autres.
  • Le gouvernement a décidé d’anticiper d’un an la revalorisation du point PMI au 1er janvier 2023. Plus de 850 000 Anciens combattants sont ainsi concernés, pour un cout global de 41,6 Millions d’€, cette mesure, qui s’appliquera tant aux titulaires d’une pension d’invalidité, qu’aux bénéficiaires de la retraite du combattant.

Les interventions des membres des associations présentes ont en commun soulevés les sujets principaux :

  • Le point PMI (rattrapage, suivi, indexation, maintien du pouvoir d'achat des pensionnés) le budget (maintien à sa hauteur, aides sociales et pensions)
  • Les décorations (quota, associations y compris OPEX, mémorielles comme Souvenir, les Porte-drapeaux).
  • Les familles (reconnaissance, sujétions, veuves entre autres la demi-part)
  • ONACVG (départements, paritarisme) "Retraite du combattant"
  • Mémoire et activités mémorielles vers la jeunesse (repris par la Ministre) et divers comme réduction transports sur lignes étrangères en France, associer la Province aux hommages rendus aux soldats morts en opérations.
  • La campagne double pour les fonctionnaires et assimilés. :

 

L’ANCAC attend du projet de la loi de finances, qui sera débattu au parlement un effort pour la prise en compte des sujets mis en débat.

                                                                              Le secrétariat national