Le 19 mars à Paris

A l’occasion de la journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des conflits en Tunisie et au Maroc, Madame Geneviève Darrieussecq Ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants a présidé une cérémonie commémorative le 19 mars au mémorial national et au ravivage de la flamme sous l’arc de triomphe.

Au regard de la situation sanitaire actuelle cette cérémonie n’a pu se dérouler en présentiel. Les anciens combattants étaient invités à y assister par le biais du site « Chemin de mémoire » ou sur la page Facebook du Ministère des armées.

Seules présences autorisées, la Maire de Paris, le Président de la FNACA nationale, et du drapeau national de la FNACA.

Le secrétariat national

Il y a 54 ans, le 19 mars 1962, le cessez-le-feu était proclamé en Algérie.

Il mettait fin à 10 années de guerre en Afrique du Nord. Cette guerre, qui ne voulait pas dire son nom, est longtemps restée une « opération de maintien de l'ordre ».

Ce n'est qu'en 1999 que le gouvernement français a officiellement reconnu qu'il s'agissait d'une guerre.

La reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir de la guerre d'Algé­rie et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires des combats d'Afrique du Nord

est promulguée par la loi publiée le 7 décembre 2012.

Fidèles à la mémoire de nos 30 000 camarades tombés en Algérie, le samedi 19 mars, nous serons nombreux aux cérémonies du souvenir partout en France,

pour rendre hommage à nos camarades tombés à l'aube de leur vie.

Le Secrétariat National