ASSEMBLEE GENERALE DE LA SECTION DE BERGERAC

 28 FEVRIER 2019

 

Etaient présents : pour la Mairie, M. De Madaillan François et pour la F.N.A.C.A. M. Dominique Maurice.

 

D'entrée, Jean Fournier présente ses vœux et donne des nouvelles des camarades qui n'ont pas pu répondre pour diverses raisons, notamment pour cause de maladie.

Il fait observer une minute de silence en mémoire de nos camarades décédés au cours de l'année 2018, sans oublier tous ceux qui nous ont quitté précédemment. Il remercie les porte-drapeaux pour leur dévouement.

Il fait ensuite part de l'activité de l'année écoulée, comme au cours des années précédentes, notre section a participé à toutes les cérémonies tant locales que départementales et nationales (Par exemple, le 10 août à Paris, anniversaire de la grève insurrectionnelle qui permit la libération de la capitale.)

 

André Mignot a présenté une situation financière stable.

 

Après l'adoption des deux rapports, notre président présentait un tout autre sujet. Il faisait le point sur le budget des anciens combattants pour 2019. Ce budget subit une nouvelle fois une diminution de 5 %.

Point positif, l'attribution de la carte du combattant à tous les militaires ayant séjourné en Algérie du 02 juillet 1962 au l.er juillet 1964.

Quelques crédits supplémentaires pour l'O.N.A.C.

Le maintien de nos droits concernant la retraite anciens combattants.

La valeur du point est fixée à 14€ ,45 au lieu de 14€ ,42 à compter du 1er avril

2017.

Pas d'amélioration sur l'attribution de la campagne double, alors que deux avis du conseil d'état nous sont favorables.

Notre président nous rappelait les cérémonies auxquelles nous devions assister. Puis il nous fait part que notre prochain congrès sera une assemblée nationale qui aura lieu le 22 mai à Paris.

 

Jean Pérille fut désigné pour être titulaire au conseil national. Danielle Gagnou Désignée suppléante au conseil national.

 

Election du bureau et de la commission de contrôle financier et ainsi que nos représentants du bureau de l'union départementale et de l'U.L.A.C. L'ensemble des sortants furent reconduits à l'unanimité. La séance est levée et suivie du traditionnel pot de l'amitié

NICE

HOMMAGE A PIERRE SEMARD

UN ENGAGEMENT TOUJOURS D’ACTUALITE

 

Le 7 mars, il y a 77 ans, Pierre SEMARD était assassiné par les nazis.

A l’occasion de l’hommage rendu au premier secrétaire de la fédération CGT des cheminots, Joseph Mariotti Président de la section de Nice étant indisponible, Najim Abdelkader secrétaire général des cheminots CGTde Nice, n’a pas manqué de rappeler le parcours de Pierre SEMARD.

L’occasion pour le syndicaliste de pointer chez pierre SEMARD « l’aspect humaniste dans son sens le plus large, c‘est à dire la fraternité entre les peuples par-delà les frontières. Une de ses paroles nous revient à travers la vie de notre camarade et ce malgré toutes les répressions qu’il a subies et qu’il me plait de rappeler » : L’étranger ce n’est pas l’ennemi, il est parfois juste un peu différent de toi ; mais il peut dire à ton encontre la même chose ». Malheureusement, aujourd’hui encore, ces questions sont toujours d’actualité l’austérité imposée par Bruxelles sur les peuples a de dangereuses conséquences et entraîne la peste brune aux portes de notre continent .Actualité des valeurs humanistes mais aussi des combats pour le progrès social «  mesurons plutôt à quel point les batailles revendicatives menées et impulsées par cet homme lorsqu’il dirigeait la Fédération CGT des cheminots sont modernes et d’actualité (négocier les congés payés, une réduction du temps de travail hebdomadaire ; lutter à la construction d’une entreprise de chemin de fer nationale publique unique et intégrée ; donner au transport ferroviaire la dimension d’un service public indispensable au développement des territoires, tout en répondant aux besoins des citoyens.

Najim Abdelkader ne manque pas de faire le lien avec l’actualité non pas pour « vanter les qualités avant gardistes de la CGT mais plutôt de pointer combien nos revendications sont en adéquation avec celles des salariés, retraités et privés d’emploi qui nourrissent l’économie de notre nation. Une grogne qui, contre toute attente, s‘ancre dans le temps, où certains politiques essaient de décrédibiliser ce mouvement citoyen en qualifiant ces manifestants de racistes, d’antisémites et autres parjures, tentant de reléguer leurs revendications au second plan plutôt que de mesurer qu’une nation appauvrie, à bout de souffle et parfois à bout de nerfs tente de s’élever pour défendre sa dignité ».                                   

                     

 

Nîmes

Assemblée Générale des Cheminots Anciens Combattants de la section de Nîmes

Vendredi 08 Février 2019 la section Nîmoise de l'association nationale des cheminots anciens combattants ANCAC a réuni ses adhérents pour l'AG annuelle au restaurant Moulin Gazay à Nîmes

Nous avons été honorés de la présence de Madame Martinez Présidente de l'ONAC, de Monsieur Cantareil Président de l'UDAC du Gard et de Monsieur Clec'h Président de l'ARAC, Madame Boissières conseillère municipale de Nîmes et Madame Dumas députée du Gard étant excusées.

Le Président a fait le point de la situation tant du point de vue des attentes que des évolutions (campagne double, augmentation de la retraite du combattant, etc…)

Le trésorier ainsi que le secrétaire ont détaillé chacun dans leurs attributions le travail effectué pour satisfaire les obligations légales à l'égard des différentes instances de notre association.

Le bureau démissionnaire a été élu à l'unanimité :

Président Henri LAURENT, Vice-Président Franck PIC Trésorier André SEGRELLES, Trésorier-Adjoint Robert Pons-Mourassot Secrétaire Michel HARMAND, Secrétaire-Adjointe Viviane BERGONNIER

 

Le dialogue des questions-réponses étant terminé, les membres du bureau ont invité l'assistance à partager le verre de l'amitié et participer au déjeuner dans une ambiance chaleureuse.  

                                                   Le Président Henri LAURENT

 

Assemblée générale à Brive

         Compte rendu de l’assemblée de Brive qui a eu lieu le 2 mars 2019 au restaurant de l’entreprise SNCF devant une trentaine d’adhérents de veuves et amis de l’Ancac.

Le président ouvre la séance fait observer une minute de silence a la mémoire des camarades décèdes depuis la dernière assemblée, annonce que le bureau est démissionnaire et fait appel à des candidats soit pour aider dans le bureau ou comme porte-drapeau cela nous aiderais beaucoup.

Il donne un résume complet de toutes les cérémonies effectuées soit à Brive, à Tulle et de bien d’autres. Il remercie les porte-drapeaux de leur présence et le respect aux cérémonies.

Vient ensuite les discussions au sujet de la campagne double accordée par actions de feu.  Beaucoup d’adhérents sont dans l’incompréhension totale car nous n’avons aucun justificatif aussi l’assemblée demande au bureau national d’éclaircir le sujet ce qui permettrait de donner de bonnes réponses.

Tout ceci fut débattu, tous les adhérents ont pu s’exprimer sans être convaincus du résultat ; toujours est-il que la lutte continue pour obtenir nos droits de réparation.

L’assemblée n’approuve pas et très et déçue de qui s’est passe a l’arc de triomphe ainsi qu’à Strasbourg ; tout ceci est dangereux donc soyons très vigilants. Nous devons respecter notre attitude pour permettre à nos petits enfants de vivre en paix.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir un représentant de la mutuelle qui nous donne de bien précieux renseignements concernant celle-ci un grand merci de sa part.

La parole fut donnée au trésorier qui nous a commenté avec satisfaction les comptes de l’année passée et souhaite que les subventions de la ville de Brive soit un peu plus élevées. Le quitus lui fut donné par l’assemblée et nous le remercions pour son travail.

Le président fit de nouveau appel aux candidats pour former le bureau mais après plusieurs minutes d’attente aucune main ne se lève alors résolution est prise le bureau est reconduit sans modification au statut de l’ANCAC.

L’assemblée se termine et le président invite tous les adhérents et ami à la stèle de la gare pour un dépôt de gerbe en hommage à Pierre SEMARD. 

PARIS SUD-EST

L’assemblée générale de la section s’est tenue le mercredi 20 février 2019 au restaurant d’entreprise en gare de Lyon.

Avant de commencer, nous avons eu une pensée pour nos camarades éloignés ou malades, une minute de silence à la mémoire de Louis BARBIER ami de l’ANCAC décède en 2018, toute notre amitié à Jacques BARON et Jean-Pierre JOUSSANT qui ont perdus leurs épouses l’année dernière.

Robert BAPTIER président de la section a fait le tour des principaux points concernant les cheminots retraités, l’année 2018 se caractérise par la conjonction de mesures défavorable aux retraités à savoir : Absence de revalorisation des pensions, augmentation du taux normal de la CSG pour les retraités qui y sont assujettis, perspectives d’une revalorisation limitée à 0.3% au 1er janvier 2019 et au 1er janvier 2020.

La réforme de la SNCF et ses conséquences sur la vie des cheminots actifs et retraités la fin du statut, l’ouverture à la concurrence, fermetures de gares et guichets, l’inquiétude sur les facilités de circulations et la survie de notre caisse de retraite et prévoyance.

Le devenir de nos revendications d’anciens combattants est abordées, la baisse du budget, l’absence d’un ministère dédié aux anciens combattants, la campagne double est toujours au cœur de nos préoccupations, nombreux attende encore une réponse à leurs demandes.

Il faut continuer l’action entreprise pour que le temps passé en AFN soit compté entièrement comme le prévoit la loi d’avril 1924

Le bilan financier et d’activité, le renouvellement du bureau sont approuvés.

Nous avons décidé de nous retrouver à l’occasion de la cérémonie du 11 Novembre 2019.

Pour terminer cette réunion un apéritif suivi d’un repas pris sur place.

                                                                                   Robert BAPTIER

 

HOMMAGE A PIERRE SEMARD

 

La section et son porte-drapeau se sont redu à CHALON-sur -SAONE pour rendre hommage à Pierre SEMARD cheminot résistant fusillé par les nazis le 7 Mars 1942.

De nombreux cheminots retraités et actifs étaient présents, nous notions la présence de l’Adjoint au Maire de CHALON.

Trois prises de parole dont celle du secrétaire du syndicat CGT actif qui retraça l’historique de Pierre SEMARD et en mettant en garde sur la situation actuelle de notre Pays face au racisme et l’antisémite.

            Dépôt de gerbe, Marseillaise et Chant des Partisans

 

 

 

           

3307180
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Total
609
1595
11771
3284140
48719
66913
3307180
Votre IP: 157.55.39.147
27/05/2019 09:02