La Seyne sur mer

Le 74ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, s’est déroulé à 9h45 à la stèle des cheminots dont les noms inscrits sur cette plaque rappellent le sacrifice de chacun pour un havre de Paix. 

Les cheminots qui ont connu cette période de souffrance, ont assisté, avec ferveur à cette célébration, placée sous la houlette du maître de Cérémonie Guy JURAVER. C’est en présence des drapeaux des associations patriotiques de la Seyne sur mer, des présidents du comité de coordination des associations d’anciens combattants, des représentants de la municipalité Seynoise, des personnalités civiles et militaires, de Mme LAURO, responsable de la gare de Toulon SNCF, sans omettre les cheminots actifs et retraités. 

Après lecture du message de l’UFAC par Louis DEFENDINI, vice-président de la section, la gerbe commune était déposée par la Mairie et l’ANCAC assistés de M. Marc VUILLEMOT, premier magistrat, Louis DEFENDINI, vice-président, Claude SIGNORET, secrétaire de la section et Raymond METRAL. Il fut observé une minute de silence avant l’interprétation de la « Marseillaise ». Avant les remerciements du maître de cérémonie, les autorités saluèrent les drapeaux.

La suite de la cérémonie se tenait au monument aux morts de la ville.

                                                                                                             Louis Dutto.

 

 

Pour ne pas oublier ceux qui ont donné leur vie afin que nous puissions vivre en Paix, les cheminots, les responsables SNCF de la gare de Toulon, nos amis les PTT, ainsi que les élus, Députés, élus municipaux, le directeur de l’ONAC du Var, se sont recueillis, en ce 8 mai 2019, devant la stèle située sur le parvis de la gare de Toulon.

La cérémonie placée, sous la houlette de Louis Dutto, président départemental du Var, et après lecture du message de présentation, Muriel SIGAUD, secrétaire de la section ANCAC de Toulon, donna lecture du message de l’UFAC, suivi du dépôt de Gerbe par les Députés, les représentants du Conseil départemental du Var, de la mairie de Toulon, la SNCF et de l’ANCAC. 

Une minute de silence fût observée en souvenir de tous ceux qui sont tombés aux champs d’honneur, suivi de notre hymne National, « La Marseillaise ».

Après le salut aux drapeaux, le maître de cérémonie remercia les personnalités présentes à ce moment de recueillement.

Puis, pour respecter la tradition d’un accord fraternel établi depuis de nombreuses années avec nos amis des PTT, la délégation s’est dirigée à la stèle des PTT à Toulon.

Ensuite l’ANCAC, se dirigeait au monument aux morts de la ville de Toulon pour y déposer une gerbe au nom de l’ANCAC, par Anne Gravelle, amie de l’ANCAC et Louis Dutto. Nous remercions, de leur présence : Mmes Lévy et Muschotti, députées du Var, M. Philippe Vitel, vice-président de la Région PACA, M. le Directeur de l’ONAC du Var, les représentants de la SNCF, Mme Lauro, le président des PTT, M. Lancry et son porte drapeau, les représentants de la Mairie de Toulon, les portes drapeaux de l’ANCAC : Michel Faure, Gaby Minassian et les agents SNCF, ainsi que les adhérents et amis(es) de l’ANCAC.

                                                                                                                   Louis Dutto.

 

Traditionnellement, et comme chaque année, la cérémonie du 08 mai organisée par la direction Régionale SNCF, se célèbre toujours un jour ouvrable. Cette année 2019, ce recueillement, s’est déroulé le 9 mai à 11h30, au square Narvik, se trouvant sur l’esplanade de la gare de Marseille Saint-Charles, en présence de la Direction Régionale SNCF, représentée par M. Jean-François TESTARD, de M. José PETRUCCI, adjoint aux anciens combattants arrondissement de Marseille, de Mme Isabelle PASQUET, Conseillère d’arrondissements et cheminote, des portes drapeaux placés sous la houlette de M. Jean-Pierre SCALESSE, M. Daniel BECKER, président de l’UDAC, M. Louis DUTTO, président de l’ANCAC, région PACA, de Henri ETIENNE , président de la section de Marseille, Edouard BALDIT, président d’honneur de l’ANCAC et leurs épouses, les représentants et délégués du syndicat CGT, Marseille et région, ainsi que les cheminots actifs et retraités.

Après l’annonce du déroulement de la cérémonie, M. Henri Etienne, donna lecture du message de l’UFAC, suivi du dépôt de gerbes par les représentants de la Mairie de Marseille, de la SNCF, de l’ANCAC.

 Une minute de silence fut observée à la mémoire des cheminots tombés aux champs d’honneur. Puis, à capella, la Marseillaise fut interprétée par l’ensemble des participants, sans omettre le salut aux drapeaux par les autorités présentes qui clôturait ainsi cette émouvante cérémonie.

Merci à M. Marcel Chapapria, pour la photo de la cérémonie.

                                                                                                                 Louis Dutto.

 

NIMES

 

La section de Nîmes de l'ANCAC a organisé le 16 mai 2019 une excursion sur le thème      « Autour de Sète ».

Quarante adhérents(es) et amis(es) ont répondu favorablement à cette initiative, qui avait pour but essentiel outre le voyage de resserrer les liens de fraternité et de convivialité entre les participants.

Le rendez-vous fixé au dépôt SNCF a permis le rassemblement à l'heure prévue par le voyagiste.

Le programme a été le suivant : départ vers 7h45 en direction de Sète

Arrivée à Sète pour la visite auto guidée du musée Georges Brassens, puis découverte de la corniche et du mont Saint Clair qui a permis d'admirer un magnifique panorama. Ensuite, en route pour la dégustation du muscat de Frontignan dans une cave pour un apéritif qui nous été offert. Certains ont pu apprécier ce vin doux renommé et de ce fait faire des achats.

L'heure du déjeuner approchant nous avons pu nous restaurer avec un menu façon Bouillabaisse Languedocienne (apéritifs, buffet à volonté, etc…).

Pour digérer cet excellent repas nous avons embarqué sur un bateau base pour effectuer une croisière commentée d'une heure sur l'Etang de Thau. Nous avons pu découvrir et apprécier les différents aspects du métier de conchyliculteur, commentés d'une manière remarquable par le propriétaire du bateau.

Voilà en quelques mots le déroulement de notre journée qui de l'avis de tous s'est passée dans la bonne humeur et qui mériterait d'être renouvelée.

 

Le Président de la section ANCAC de Nîmes

Henri Laurent

Sotteville lès Rouen

 

UN TEMPS FORT POUR LES ANCIENS COMBATTANTS

 

Le dimanche 24 février dernier, la Section Sottevillaise de l'ANCAC, à l'initiative de son Président Jean-Pierre BEAUFILS, faisait célébrer une messe pour la paix et en hommage à tous les combattants morts pour la France. Cette messe était célébrée en l'église Notre-Dame de Lourdes de SOTTEVILLE-LÈS-ROUEN. C'était la vingt-septième messe organisée ainsi par l'ANCAC SOTTEVILLE.

Aux Associations d'Anciens Combattants Cheminots, s'étaient joints un nombre important d'autres Associations d'Anciens Combattants, venus parfois d'assez loin. Environ 35 drapeaux avaient pris place autour de l'autel.

Outre les autorités civiles et militaires, de nombreuses personnes tenaient à participer à cette célébration, qui était présidée par l'abbé Eric ROUGIER, prêtre auxiliaire de la paroisse, accompagné du chanoine Philippe HORCHOLLE, secrétaire de la section sottevillaise de l'ANCAC.

Dans son homélie, l'Abbé ROUGIER, s'appuyant sur l'évangile de la messe de ce dimanche, dans lequel Jésus demande d'aimer ses ennemis, nous fit réfléchir sur cette consigne, insistant sur le fait qu'un ennemi est un être humain aimé aussi de Dieu. Il nous fit remarquer que le meilleur moyen de supprimer un ennemi, c'est de s'en faire un ami.

A l'issue de la messe, le Président BEAUFILS remercia la nombreuse assistance et particulièrement les représentants des autorités civiles et militaires qui avaient répondu à l'invitation de la section. A la sortie de l'église une gerbe fut déposée à la stèle commémorative placée à l'entrée de la crypte de cette église Notre-Dame-de-Lourdes dédiée aux morts de la guerre 14-18. Puis un verre de l'amitié clôtura cette manifestation patriotique et religieuse.

                                         

                                     Le Président Jean-Pierre BEAUFILS

Les adhérents de l’ANCAC se sont réunis le10 avril 2019 à PARIS et le 12 à VITRY LE FRANCOIS, en assemblées générales.

Après différents rapports moraux, d’activités et de trésorerie ilsvont fait le point sur la situation de l’association à travers les sections, UD et régions concernées.

Il en ressort un manque d’assiduité important aux  réunions de notre corporation.

La baisse démographique, la santé, le vieillissement et l’éloignement nous amènent à réfléchir sur l’avenir des cheminots anciens combattants, afin de continuer d’exister avec le monde combattant.

Néanmoins, les responsables s’efforcent de maintenir le flambeau afin de faire avancer les mêmes problèmes qui renaissent face à l’actualité :

  • Droits légitimes non encore résolus correctement.
  • Campagnes de guerre.
  • Retraite mutualiste peu revalorisée.
  • Point de pension avec un retard de neuf points et demi sur l’inflation.
  • Statut des prisonniers de guerre en Algérie par le FLN.
  • Attribution de la ½ part pour les veuves d’anciens combattants décédés avant 74 ans.
  • L’indemnisation des victimes nucléaires françaises.
  • La révision des pensions des fonctionnaires et assimilés liquidées avant le 18 octobre 1999.

Après des décennies, il reste encore de nombreuses revendications tant sur les plans spécifique et général.

La seule satisfaction concerne l’extension de la carte du combattant des militaires présents en Algérie entre le 02 juillet 1962 et le 1er juillet 1964, c’est une question d’équité car il faut noter que plus de 500 hommes avaient été tués pendant cette période.

Le Concours National de la Résistance est également remémoré ainsi que la date anniversaire du 27 mai 1943 en égard à ceux qui ont combattu pour la liberté.

Les bureaux étant reconduits dans leur totalité comme les années précédentes.

Avant de conclure les futurs conseillers nationaux (titulaires et suppléants) furent présentés par les responsables de sections pour l’Assemblée Générale Nationale du 22 mai à PARIS.

Puis les participants se rassemblèrent pour le dépôt d’une gerbe en gare de CHATEAU-THIERRY. Au cours de cette cérémonie M. Jean-Claude LOUIS fut décoré de la médaille d’OR de L’ANCAC.

Un repas convivial mit fin à ces journées de réflexion et d’amitié.

                                                                                               JEAN MARCHANDEAU