Remerciements à tous

Chers amis (es) cheminots, responsables des sections, départementaux, régionaux, adhérents et sympathisants, pendant la période du confinement du mois de mars à mai 2020, dû à un virus, appelé «CORONAVIRUS 19 » qui a fait son apparition à HURAN, en Chine en octobre 2019. Cette épidémie, qui s’est propagée à une vitesse incroyable, s’étendant de l’Italie du nord, puis en France, puis en Europe, de l’Amérique puis au monde en faisant de très nombreuses victimes.

Les différents Gouvernements, pour faire face à ce fléau mondial ont dû prendre de nombreuses mesures, en commençant par le confinement pour éviter la propagation du Virus, invisible, inodore et imperceptible et protéger leurs populations.

Durant cette période, pour maintenir le contact, je me suis permis de vous adresser, à chacun d’entre vous, des messages d’amitié, afin que nous soyons, les uns et les autres, rassurés sur l’état de votre santé et de votre moral.

Vous avez eu la gentillesse et le respect de me répondre en me donnant de vos nouvelles malgré la solitude ressentie due au respect des consignes de confinement.

A cela, Je voulais tout simplement vous remercier de votre attention à mon égard et à l’égard de nous tous.

 

                                                                                                                    Louis Dutto

 

Paris Sud-Est

L’assemblée générale de la section s’est tenue le mercredi 11 mars dans la salle 537 au siège national de l’ANCAC.

Chacun d’entre nous a regretté d’être aussi peu nombreux.

Le rapport moral et d’activité fut présenté et commenté par le président, un tour d’horizon sur la situation française fut largement discuté, principalement la réforme des retraites et les conséquences qui en découlent.

En ce qui concerne nos revendications d’anciens combattants, Robert BAPTIER annonce que le conseil national du 25 février a décide de s’adresser au président de la République, ainsi qu’aux groupes politiques à l’assemblée nationale et au sénat sur la campagne double.

Lors de l’examen du projet de la loi de finances pour 2020, les parlementaires ont adopté, un amendement qui étend le bénéfice de la demi-part fiscale aux veuves de plus de 74 ans dont le mari a bénéficié de la retraite du combattant, quel que soit l’Age de son décès ( a compter du 01012021).

Ensuite il fut procédé au renouvellement du bureau qui reste inchangé.

Une motion sur les droits à reconnaissance sera transmise à la secrétaire d’état chargée des anciens combattants.

Apres l’adoption des rapports, le pot de l’amitié a été suivi d’un repas servi au restaurant d’entreprise de Paris Est.

                                                                       Le Président de la Section

                                                                             Robert BAPTIER

                                                                                                                     

Hommage

 

Rafael Gômez Nieto

 

Raphael Gomez Nieto, le dernier survivant de la ((Nueve)) la compagnie de la 2éme DB du Général Leclerc presque entièrement composée de républicains espagnols, a succombé mardi au coronavirus dans sa centième année.

Avec lui, c’est un pan, de l’histoire française et européenne qui s’en va. Celui de la Guerre d’Espagne de la Seconde Guerre mondiale, qui avec la 2éme DB, ce sont eux qui rentrèrent les premiers dans Paris et au côté du peuple parisien, participèrent à sa libération. C’est sur un char baptisé Guernica nom de la bourgade basque écrasée par les nazis que Nieto entre dans Paris.

 Celui de l’odyssée des républicains espagnols engagés dans le combat pour abattre le joug nazi. Il s’est éteint à Strasbourg, la capitale alsacienne qu’il avait contribué à libérer un jour de novembre 1944.

Nous présentons à sa famille toutes nos sincères condoléances d’Anciens Combattants Cheminots.

Angers

 

Le 7 mars nous n'avons pas oubliés de célébrer la commémoration de Pierre Sémard au monument aux morts de la gare d'ANGERS avec remise d'une composition florale en présence de Robert Baptier Président National.

Pour le secrétaire de la section Ancac d'Angers

Moïse Dersoir

 

 Intervention prononcée par le secrétaire de la section CGT des retraités d'Angers Fred Gentilleau

A l'heure où les guerres font rage dans tous les coins du globe, où les idées d'extrême droite se véhiculent en France et dans toute la planète, où la casse des services publics est en marche depuis déjà trop longtemps, où les libertés syndicales individuelles et collectives sont bafouées de jour en jour, où un gouvernement tout sauf démocrate dégaine le 49.3 pour faire passer une loi scélérate désapprouvée par 70% de la population.

En d'autres temps bien plus sombres qu'aujourd'hui il est des hommes qui de par leur engagement syndical et politique se sont dressés contre ces guerres , contre ces idéaux, contre les réactionnaires de tout bord. Il en est un qui fait partie de ceux-là et que nous honorons particulièrement aujourd'hui, cet homme c'est notre collègue cheminot Pierre Semard, ancien secrétaire général de la fédération C .G.T.  des chemins de fer.

Tout au long de sa vie il a milité et œuvré pour la défense des libertés et des intérêts de la classe ouvrière pour le droit syndical et pour la solidarité entre les travailleurs et contre l'obscurantisme.

Plusieurs fois jeté en prison pour ses positions en faveur de la paix et pour faits de grève ,  il releva toujours la tête,  il fut une nouvelle fois incarcéré lorsqu'éclata la 2ème guerre mondiale, pour mieux museler sa parole qui parmi les cheminots et le monde ouvrier avait un grand prestige.

La gestapo et les collabos, voyant qu'ils n'y parviendraient pas décidèrent de le fusiller le 7 mars 1942.

Souvenons-nous que Pierre Semard fait partie des 8938 cheminots morts pour la paix, que 15977 ont été blessés pour faits de résistance et que près de 1200 sont morts en déportation.

Souvenons-nous aussi de cette phrase : «le fascisme n'est qu'un gourdin dans les mains du capital financier. »

Soyons les dignes héritiers des idées et des combats de notre Camarade Pierre Semard .

 

      

 

 

 

Angers

 

 

La section des cheminots anciens combattants d'Angers(ANCAC) a tenue ce samedi 07 mars 2020 son assemblée générale en présence de nombreux adhérents.

Parmi les invités : Mme Martin du mouvement de la paix, l'association PTT excusée de dernière heure

Présence à notre A G du président National Robert BAPTIER

Le président de séance Guy Pasquinet donne la parole à Jacky Lebreton président de la section pour son rapport moral,

Une nouvelle fois il dénonce la baisse du budget anciens combattants, encore moins de 6 % ce qui est inacceptable, il en est de même pour le budget mémoire. La valeur du point PMI subit un retard de 7,13 %.

Avec hélas la mortalité de plus de 5 % dans l'année ces économies permettrait la résolution de nos demandes de revendications,

Le plus grave c'est qu'un député ose dire que les fonds non utilisés serviront au budget des armés qui lui augmente de 6 % pour financer des engins de guerre, c'est scandaleux

Il fait également part de la situation sociale avec la casse de la sécurité sociale

Système de santé et de retraite issu du conseil national de la résistance, un conquis que droite et patronat n'ont jamais acceptés.

Robert BAPTIER dans son intervention souligne que le conseil National de l'ANCAC a décidé d'intervenir auprès des groupes parlementaires par une motion et demande aux sections d'intervenir auprès des députés sur quatre points en particulier la campagne double pour les anciens combattants d'Afrique du Nord, la revalorisation du point PMI vue son retard, la pérennisation de l'ONACVG dans tous les départements, la réunion d'une commission tripartite pour étudier les points ci-dessus,

Robert évoque que la demi- part fiscale pour les veuves est enfin reconnue mais qu’en 2022 pour en bénéficier, ce qui a permis le débat dans l'assemblée, Il parle également du mauvais coup porté par le gouvernement qui à décider a coup de 49-3 de liquider la retraite solidaire.

 Le secrétaire Moïse Dersoir dans son rapport d'activité souligne que la section est présente dans toutes les cérémonies de commémorations même si nous souhaitons être plus nombreux et rappel la commémoration du 19 mars 2020 ,la date du 5 décembre n'a rien a voir avec la fin de la guerre d'Algérie, il souligne également que la motion demandée par le conseil national, notre section la présentée à notre assemblée et sera envoyée aux députés et sénateurs.

 Le rapport de trésorerie est présenté par Edgard Tijou en l'absence du trésorier excusé, ce rapport est voté à l'unanimité

Mme MARTIN du mouvement de la paix nous a fait un long exposé sur le danger du surarmement dans le monde en particulier des armes nucléaires ce sont des milliards d'€ d'engloutis pour faire la guerre, elle a été évoqué cette montée de l'extrême droite dans tous les pays d'Europe et que certains revendiquent même d'être des partis nazis ce qui est très grave pour la paix dans le monde

 

 il faut AGIR pour une Europe de paix et de coopération , la France doit quitter l'OTAN

                    Élection du bureau: Président Jacky Lebreton, secrétaire Moïse Dersoir

 Trésorier Didier Ribot Porte drapeau : René Samson

 

                                                        le secrétaire Moise DERSOIR

UDAC du Var

Comme chaque année, le bureau départemental de l’UDAC a tenu leur réunion annuelle à IGESA, en présence des associations adhérentes.

L’ANCAC était représentée par Gaby MINASSIAN et Fernand REBOUL de la section de Toulon. Louis DUTTO, président départemental de l’ANCAC était excusé.

Les villes de Bormes, Carnoules, Hyères, Pignans, étaient représentées respectivement par Yves THOMAS, Léonid KVESTSKY, Alain MAURIN, Marianne SCHEUER, Alain DUMAS. Etaient excusés : Antoine SANTINI et Jean-Pierre FOUCAULD.  Mme Geneviève LEVY, députée du Var, M. Jérôme GUERVIN, directeur de l’ONAC du Var, M. Jean Louis MASSON, député étaient excusés.

En début de séance, le président, Léonid KAVETSKY, remercie les présents et fit observer une minute de silence à la mémoire des disparus, puis donna lecture du courrier adressé à l’UFAC pour le devenir des UDAC. Il précisa les revendications pour 2020 le rétablissement de l’ADSL et la carte du combattant en Indochine de 1954/1956.

Il donna des informations du budget 2020, annoncé par le ministère des armées : Le maintien des droits du monde combattant, pensions militaires d’invalidités, retraites des anciens combattants, devoir de mémoire par des actions pédagogiques, prestations pour l’ONACAVCG, aide sociale, institutions Nationales des invalides, en apportant les chiffres indiqués par le ministère. Attribuant aux veuves d’AC de plus de 74 ans, une demi-part supplémentaire, sachant que cette revendication a été votée par le Sénat.

Puis, après une large discussion, le maintien de l’UDAC/83, a été voté pour la continuité.

Après le compte rendu financier, le quitus a été donné au trésorier, Alain MAURIN par les vérificateurs: KERSEBET et THOMAS.

Présentation et vote du bureau 2020 : Président : Léonid KAVETSKY ; Vice-Président, Louis DUTTO ; Secrétaire : Marianne SCHEUER ; Secrétaire adjoint : DUMAS Alain ; Trésorier : Alain MAURIN ; vérificateurs aux comptes : Yves THOMAS et Gaston KERSEBET.

A l’issue, le pot de l’amitié suivi d’un repas sur place au restaurant IGESA.

                                                                                                                   Louis DUTTO.