Aincourt

Le samedi 3 octobre s’est déroulé la cérémonie commémorative du 80ème anniversaire de l’ouverture du camp d’internement d’AINCOURT à l’entrée du groupe hospitalier du Vexin autour de la stèle érigée en leur mémoire,

Cette année, la commémoration de l’arrivée du premier convoi d’hommes au camp d’internement.

Comment ne pas se souvenir : que ce fut le premier « camp d’internement administratif de la zone nord »

Comment ne pas se souvenir qu’Aincourt fut aussi l’antichambre des pelotons d’exécution « Châteaubriant, Rouillé, le Mont Valérien »net des camps de la mort «Auschwitz, Ravensbrück, Dachau»

Comment ne pas se souvenir que certains internés du camp tomberont au combat dans la résistance

            L’hommage que nous rendons chaque année aux internés d’Aincourt est le travail de mémoire. Le message dont ils étaient porteurs reste vivant.

            Pour ne pas oublier leur lutte pour la liberté, la démocratie, le progrès social, contre le fascisme, le racisme, l’asservissement national montrons nous dignes du message qu’ils nous ont transmis.

            L’ANCAC a déposé une gerbe, Robert GAUVREAU souffrant c’est son fils qui a officié lors de cette cérémonie en l’absence du président national de l’ANCAC.

                                                                                   Le Secrétaire National

Thouars

 

Notre camarade Paul BOUCHETEAU, ancien secrétaire et président de la section de Thouars, est décédé. Le bureau national salut la mémoire d’un militant qui a défendu les droits des anciens combattant. Nous présentons, à sa famille et à ses amis nos sincères condoléances.

Pour le bureau national

Robert BAPTIER