Toulouse

 

Hommage  à     Jean  DUCHENE

Décédé  le lundi  14 décembre 2020

 

Mesdames, Messieurs, Chers Camarades et Amis nous sommes tous là aujourd’hui mon cher ami Jean, ton épouse, ta famille, tes enfants, tes petits enfants, tes amis, le syndicat CGT des cheminots de Toulouse, l’Association Nationale des Cheminots Anciens Combattants , Résistants, prisonniers et Victimes de Guerre « l’ANCAC »

Mon cher Jean je n'évoquerai pas ta carrière professionnelle dans notre maison commune de la SNCF, ni celle syndicale qui fut exemplaire, par mon manque de connaissances de ce long parcours professionnel où tu as toujours lutté pour plus de justice sociale, ni même pour ton engagement politique parsemé parfois de désillusion.

J'évoquerai ce qui t'a beaucoup marqué, l'occupation allemande, les privations, ton attachement à cette période pour ton grand père comme moi d'ailleurs, et puis notre long séjour en Algérie dans les Aurès, en Kabylie ou dans le désert saharien où tu fus affecté, notre jeunesse sacrifiée pour soi-disant défendre notre France et où plus de 30 000 des nôtres y ont laissé leur vie à 20 ans.

Tu t'es engagé résolument à l'ANCAC dans ce long combat avec une détermination que l'on te connaît pour que les gouvernements reconnaissent les injustices perpétrées à notre égard. Hélas tu nous quittes et l'injustice demeure mais nous continuerons encore

Nous sommes là pour te dire adieu. Tu pars avant nous rappelant que nous sommes une infime partie de l'univers, une particule qui brille un temps et puis s'éteint, rappelant ainsi qu'il faut jouir de chaque minute que nous passons sur cette terre. Toi, Jean, l'homme généreux tu savais cultiver l'amitié qui manque parfois dans ce monde égoïste. Tu ne craignais pas de partir c'était pour toi une simple loi de la nature et ton courage est exemplaire. Comment ne pas regretter l'ami fidèle, le mari, le père, le grand père que tu as été toujours fidèle à tes convictions et à ta famille.

C'est accablé de tristesse et de compassion que nous nous retournons vers Josette ton épouse, Chantai, Joëlle, tes filles Gabriel, Cécile, Nicolas, Eisa tes petits enfants pour leur présenter nos plus sincères et respectueuses condoléances.

Dans ce train qui t'emporte il y a un wagon de pensées et d'amitié que nous t'offrons. Nous garderons le souvenir de ta bonne humeur, ta générosité, ta combativité, ton amitié pour toujours au fond de notre cœur.

Repose en paix auprès des tiens mon cher ami Jean.

Les trains partent à l'heure, nous sommes tous des passagers pour une
même destination finale.       

                                                                                          Lières André

                                                                              Président ANCAC Toulouse

 

 

 

Réunion téléphonique du réseau méditerranée

 

Chers Présidents, chers amis (es),

Permettez-moi, avant d’établir le compte-rendu de cette réunion extraordinaire du 17 novembre, de vous remercier et vous féliciter d’avoir joué le jeu avec conviction et compréhension, jusqu’au bout, durant toute la journée.

Comme convenu dans l’avis de réunion téléphonique, dès 9h30, Muriel SIGAUD, trésorière de l’UR PACA et Louis DUTTO, président du réseau Méditerranée, ont appelé chaque responsable des 14 sections : Alès, Perpignan, Drôme-Ardèche, Narbonne, Béziers, Montpellier, Nîmes, Avignon, Marseille, Toulon, La Seyne/mer, Saint-Raphaël, Cannes, Nice-Menton, afin qu’il nous commente l’activité de leur section, l’effectif, trésorerie, les divers problèmes rencontrés, malgré les consignes sanitaires, la participation aux diverses cérémonies, l’organisation des réunions, les contacts avec les adhérents a été très satisfaisante.

En fait, à l’issue des échanges téléphoniques, il en résultait que dans l’ensemble, peu de problèmes, même si l’effectif va en diminuant, étaient rencontrés par les sections, bien entendu, chacun faisant l’effort d’apporter son soutien efficace pour le bon fonctionnement de l’association dans le monde Anciens Combattants.

Par ailleurs, il a été constaté que beaucoup regrettent, avec compréhension, que les grandes cérémonies patriotiques de 2020, aient été restreintes par mesure sanitaire, l’absence, par exemple, d’une part de porte-drapeau et d’autre part peu de représentants parmi les autorités civiles et militaires, pas de musiques militaires et que les dépôts de gerbes étaient simplistes. Malgré ça, nous avons constaté que le devoir de Mémoire a été respecté même en l’absence de discours. En conclusion, la compréhension de chacun a été à la hauteur des évènements. Nous avons noté que 85% des sections invitées ont répondu téléphoniquement présent à notre appel. A cela on ne peut que se féliciter du résultat positif rencontré par toutes les sections et ainsi que par les organisateurs.

Louis Dutto

Toulon

 

En cette journée mémorable, historique, qui marque l’anniversaire de l’armistice de la grande guerre 14/18, les cheminots n’ont pas oublié le sacrifice de nos « POILUS ».

Aussi, pour marquer le souvenir, malgré le confinement causé par le COVID 19, et les mesures d’hygiènes gouvernementales imposées, placée sous l’égide de la SNCF, représentée par M. Yannick DHONDT, responsable SNCF gares et connexions de Toulon, assisté de l’ANCAC, invitée, représentée par Michel FAURE porte-drapeau de la section de Toulon et Louis DUTTO président de la section ANCAC de Toulon, ont déposé une gerbe au pied de la stèle ainsi que deux bouquets offerts par la ville de Toulon.

Bien entendu, suivant les consignes préfectorales reçues, pas de portes drapeaux, pas de délégations officielles, ni associatives, pas de musiques.

Après la minute de silence, chacun, se saluait respectueusement.

                                                                                                 Louis Dutto.   

Paray le Monial

 

11 Novembre 2020

 

 

 

 

 

Cérémonie commémorée au monument Place Alsace Lorraine.

Parmi les autorités présentes : le président départemental, le maire de Paray le Monial et des membres du conseil municipal.

Les Anciens Combattants étaient invités à participer en comité restreint. Présence des responsables du comité de liaison et des associations composantes dont l'ANCAC avec son président et son porte drapeau.

Dépôts de gerbes, lecture des messages dont celui de l'UFAC par mes soins.

Lecture également des 196 morts inscrits sur le monument suivie d'une minute de silence.

Cérémonie tronquée par l'absence de la musique et du public mais émouvante !

Marseillaise entonnée par les participants.

 

Chapuis Roger